DIGICULT

Médias, Musique, Cinéma : Chronique d’un monde digital

La 3 D au cinéma en déclin ? Pour James Cameron : « c’est comme le passage du noir et blanc à la couleur »

| 0 Commentaires

James Cameron ne cesse de le crier à qui veut l’entendre : « La 3D est l’avenir du cinéma »
Le réalisateur d’Avatar ou de Titanic, a déjà en projet de sortir deux nouveaux volets pour Avatar, succès planétaire de 2009. Preuve de sa confiance dans la 3D, James Cameron a décidé de sortir en avril prochain une version 3D de Titanic, afin de commémorer le centenaire du naufrage du célèbre paquebot. Pour lui, cette technologie est « comme le passage du noir et blanc à la couleur, dans cinq ans, tout le monde tournera en 3. »

Sauf qu’en termes d’entrées, les spectateurs auraient de plus en plus de réticences à mettre la main à la poche pour payer le supplément 3D. Certains films, comme Pirates des Caraïbes IV n’avait par exemple que 47 % de ses entrées en 3D. Les résultats de Kung Fu Panda 2, semblaient également confirmer ce coup de mou pour la 3 D aux Etats-Unis. Pour Greg Forster, le président d’Imax Filmed Entertainment (société qui conçoit des caméras et projecteurs, et distribue les films tournés en Imax), « les spectateurs sont très intelligents. Quand ils sentent que quelque chose veut être plus que ce qu’il n’est, ils s’en rendent compte très vite. »

Le cabinet américain BTIG Research a publié récemment une analyse qui semblait allait dans ce sens, mais plutôt que d’incriminer la 3D, il faut aussi reconnaître que c’est peut être plus la stratégie opportuniste des studios américains qui a entrainé un tassement de l’engouement pour la 3D.
Pour une grande quantité de films de 2011, la transformation en 3D  ne s’est pas faite sur le tournage mais en post production. Cela a vraiment joué sur la qualité et l’intérêt pour ces films. On peut citer par exemple Le Choc des Titans où la 3D était plus spectaculaire lors dans publicités d’avant film que pendant le film lui-même…

On peut faire confiance à James Cameron, réalisateur visionnaire qui est actuellement en négociation avec la Fox pour faire passer le tournage des 2 prochains épisodes d’Avatar en 48 ou 60 images secondes au lieu des 24 habituelles. Cela alourdira bien évidemment la facture pour la production mais la qualité de la 3D en serait nettement améliorée.

Selon Cameron, c’est l’ensemble de la production cinématographique qui passera à la 3D. Pas seulement les films d’action. Et le réalisateur d’Avatar n’est pas tendre avec les films tournés « au rabais, en 2D et demie, qui donne la nausée et migraines au public, simplement pour faire de l’argent. »

Cet opiniâtre, habitué des tournages interminables où les budgets sont allégrement dépassés (Abyss ou Titanic), vient donc de passer un an sur le projet Titanic en version 3D pour un budget de 18 millions de dollars. La sortie mondiale est prévue le 6 avril 2012 ce qui permettra de patienter jusqu’aux deux prochains épisodes d’Avatar, prévus eux, pour 2014.

Auteur : admin

Usages, consommation, modèles économiques : Ce que change et implique le passage à un monde dématérialisé Ex Universal, France TV, Les Echos Passionné d'actu, de musique, cinéma, économie, nouvelles technologies...