DIGICULT

Médias, Musique, Cinéma : Chronique d’un monde digital

Welcome back Kyo !

| 1 Commentaire

KYO

J’ai un attachement particulier pour le groupe Kyo. J’ai en effet pu assister à certaines étapes de leur carrière dont leurs premiers pas sur scène devant un large public, en première partie de David Hallyday à l’époque. Le premier album sortit en 2000 démontrait déjà la capacité du groupe à faire des chansons aux mélodies bien ciselées comme avec « C’est ma faute » ou « Regardez-moi ». Leur retour annoncé vendredi 24 janvier clos une parenthèse d’une dizaine d’années, mais depuis leurs débuts et leur succès, beaucoup de choses ont bien changé mais ils prouveront avec ce retour l’attachement de leur public.

Car si le groupe à trouvé réellement le succès avec l’album « Le Chemin » et ses 4 singles en 2003, il s’est formé dans les Yvelines en 1994 et a eu le temps de travailler sur ses chansons et de rencontrer les bonnes personnes pour mettre toutes les chances de son côté. Que ce soit du côté des musiciens additionnels ou réalisateurs de leurs disques, ils ont toujours fait le choix de s’entourer de personnes capables de les faire avancer en toute intelligence.

Mais le principal atout du groupe, c’est qu’il parle à une génération pleine de doutes dans ses relations à l’amour, à la vie… tout ça illustré en chansons pop/rock dont les mélodies touchent en premier lieu et sont d’une efficacité redoutable. Ils ont marqué avec leurs chansons toute une partie de la première dizaine d’année de ce siècle.

Au sein du groupe, chacun se partage bien les rôles, les compositions restent majoritairement faites par Benoit aidé parfois par Florian. Nicolas lui aime beaucoup travailler sur les préproductions et sur les programmations. Fabien lui tient un rôle également principal pour le son de Kyo, son énergie et ses rythmiques.

Le groupe nous avait laissé avec un Best of plus ou moins bien lancé par la maison de disque à l’hiver 2007 et un titre « Comme des frères » qui laisser entrevoir le lien des 4 membres du groupe malgré certaines tensions liées plus à l’environnement extérieur qu’à eux mêmes.

Après avoir enchaîné les albums et surtout les dates de concerts en une période très courte de 3 ans, il était bon de faire une pause, elle a été plus longue que l’on pouvait le penser pour le groupe, mais chacun a vogué à ses projets familiaux ou perso.

Benoit et Florian ont tous les 2 participé à l’aventure Empyr. Groupe de rock bien hargneux avec un son qui en ferait rougir un paquet. Oui, même si peu de gens ont entendu parler du groupe Empyr, croyez moi, le premier album « The peaceful Riot » paru en 2008 regorgeait de titres superbement produits avec des mélodies comme Benoît sait les travailler. Pour moi, cela a été un des albums que j’ai le plus écouté en 2008. J’invite vraiment tout le monde à découvrir cet album et s’arrêter sur des titres comme « Tonight », « Forbidden song » ou « My empress » vous comprendrez pourquoi Kyo peut aujourd’hui revenir d’une façon décontractée car chacun des membres n’a plus trop à prouver qu’ils savent écrire et composer et faire même du rock ! Car même si encore aujourd’hui on les traite encore de Boy’s Band, la relation avec leur public est bien plus forte et à voir les premiers avis sur twitter ou iTunes, il y a un réel attachement et une bienveillance à leur égard.

Kyo equilibre

Depuis l’été dernier, on commençait à en savoir plus sur leur retour, Mark Plati (réalisateur d’albums pour The Cure, Bowie, Nathalie Imbruglia, Rita Mitsouko, Bashung…) serait de la partie pour la réalisation de l’album. A écouter le premier extrait « Le graal », le groupe a voulu un titre entrainant qu’il est difficile de ranger dans une catégorie. A coups de claviers, riffs de guitares et rythmiques qui sonnent très années 80 on pense tout de suite à Niagara ou Gainsbourg et tout cela est énergique, très bien produit et le titre est une très bonne surprise. C’est donc un très bon choix pour un retour marqué par la publication d’un second titre « L’équilibre », également nom de l’album qui sortira le 24 mars. Le titre « L’équilibre » disponible également en téléchargement et en streaming est dans la veine des anciens titres comme « Dernière danse » ou « Je saigne encore ».

Depuis leur pause, le monde de la musique a bien changé et je pense que Sony s’est donné les moyens de réussir leur retour comme ils avaient su le faire pour Daft Punk. Il faut dire qu’ils représentent une catégorie d’artistes de plus en plus rare : Ceux à pouvoir placer 3 ou 4 hits en radios par albums. Ceci entraîne inévitablement un lien avec le public irremplaçable.

Voilà pourquoi l’album ne sera disponible que dans deux mois, ceci afin de laisser au titre « Le Graal » le temps de s’imposer et de bien faire passer le message. Kyo est bien décidé à reprendre sa place durement gagnée au début de ce nouveau siècle.

 

 

 

 

 

Auteur : admin

Usages, consommation, modèles économiques : Ce que change et implique le passage à un monde dématérialisé Ex Universal, France TV, Les Echos Passionné d'actu, de musique, cinéma, économie, nouvelles technologies...